2.10 Il faut battre le fer quand il est chaud

Les fouilles de l’autoroute ont mis au jour de nombreux bas foyers, dont les plus anciens remontent à l’âge du Fer. Ils permettaient de transformer le fer brut produit dans les bas fourneaux en une variété étonnante d’outils manufacturés.
Le bas foyer est une structure en creux pourvue d’un muret de protection, utilisée pour épurer et forger le métal. La plupart des bas foyers retrouvés sur le tracé de l’A16 datent du Haut Moyen Age et se situaient à proximité immédiate des habitations, comme le démontre les sites de Develier-Courtételle et de Courtedoux-Creugenat. Le procédé de raffinage du fer utilisé et les installations nécessaires sont suffisamment simples pour être mises en œuvre au sein d’une communauté rurale, alors que le savoir-faire est considérable, ce qui implique la présence d’artisans spécialisés. L’outillage en fer est forgé à l’aide d’outils spécifiques aux forgerons comme les marteaux, enclumes et pinces. La quantité de résidus de forge - scories en forme de calotte et fragments de parois notamment - datant de cette époque indique que la production d’objets en fer fut alors très importante dans la vallée de Delémont et en Ajoie et qu’elle servit non seulement à couvrir les besoins de la ferme ou du village, mais engendra également des surplus pouvant être exportés, ce qui devait apporter une certaine aisance à la population. Difficile cependant de déterminer si ces forgerons se consacraient exclusivement à leur atelier ou si une part de leur activité restait dévolue aux travaux agricoles, précédant en cela la tradition des horlogers-paysans jurassiens.