4.6 Armature de pierre, de l’arc au fusil

Vers la fin du Paléolithique, puis au Mésolithique, d’autres outils et armes de chasse font leur apparition, comme la pointe de flèche, directement associée à une nouvelle invention : l’arc.

A la fin des glaciations, avec le réchauffement du climat, de vastes forêts remplacèrent la toundra. Les techniques de chasse durent s’adapter à ce nouvel environnement et à un nouveau gibier, composé de cerfs, de sangliers et de chevreuils. La flèche remplaça la sagaie dans l’équipement du chasseur, et l’arc, le propulseur. Dans les campements des chasseurs-cueilleurs mésolithiques de Saint-Ursanne-Les Gripons et de Bure-Montbion, vers 6500 av. J.-C, on dégage à partir des nucléus de très petits éléments, appelés microlithes, lesquels, assemblés sur une hampe, composent l’armature de la flèche. La production de ces microlithes, souvent en forme de triangles scalènes, démontre une excellente connaissance des ressources locales, car seule la matière première la plus adaptée a été utilisée, à savoir le silex d’Alle et celui de Courchavon.
Au Néolithique, l’armature des flèches prend la forme triangulaire que tout le monde leur connait aujourd’hui et qui se retrouve dans leur version métallique. La base, qui peut être droite, concave, convexe ou à pédoncule, se distingue en fonction des époques.
A l’Époque moderne, on taille encore du silex, utilisé comme pierre à fusil. Il est alors importé de Meunes, dans le Loir-et-Cher, en France. Selon sa qualité, une pierre pouvait amorcer entre cinquante et cent cartouches avant d’être mise au rebut.

Armature tranchante

Armature tranchante en silex de provenance indéterminée. Bitroncature symétrique réalisée sur une lame peu régulière aux bords non rectilignes. Une partie de la face supérieure est naturelle. La face inférieure est marquée par des ondes de choc prononcées. La retouche abrupte des troncatures est écailleuse. Le bord gauche possède un enlèvement direct de type clactonien et des enlèvements inverses irréguliers et discontinus.
Datation : Néolithique ancien, vers 4800 av. J.-C.
N° Inv. : DEL 998/6480 EP.
Référence : CAJ 22, p. 134 et pl.1.8.

Image: 
Armature tranchante en silex

Armature tranchante

Armature tranchante en silex d'Alle. Bitroncature symétrique réalisée sur une lame à deux pans de 21 mm de largeur. Le pan gauche présente une plage corticale. Les bords de la lame sont parfaitement parallèles. Les troncatures sont réalisées par retouche abrupte écailleuse.
Datation : Néolithique ancien, vers 4800 av. J.-C.
N° Inv. : DEL 998/6511 EP.
Référence : CAJ 22, p. 134 et pl.1.6.

Image: 
Armature tranchante en silex

Armature tranchante

Armature tranchante en silex d'Alle. Bitroncature symétrique réalisée sur une lame à trois pans de 21 mm de largeur. Les bords de la lame sont rectilignes et parallèles. Les négatifs d’enlèvements formant les arêtes de la face supérieure sont irréguliers et portent des ondes de choc marquées. Les troncatures sont réalisées par retouche abrupte écailleuse.
Datation : Néolithique ancien, vers 4800 av. J.-C.
N° Inv. : DEL 998/6457 EP.
Référence : CAJ 22, p. 134 et pl.1.7.

Image: 
Armature tranchante en silex

Pointe de flèche

Pointe de flèche triangulaire en silex d'Alle (type 114), à retouches longues, directes, écailleuses ; base concave légèrement asymétrique à retouches bifaciales. La pièce cassée a été remontée à partir de deux fragments distants d’un mètre. Cette pointe demeure incomplète.
Longueur = 23 mm, largeur = 18 mm, épaisseur = 2,5 mm.
Datation : Néolithique ancien, 4800 av. J.-C.
N° Inv. : DEL 998/6559 EP.
Référence : CAJ 22, pp. 133-134 et pl. 1.2.

Image: 
Pointe de flèche triangulaire en silex

Pointe de flèche

Pointe de flèche triangulaire en silex d'Alle, à retouches longues, directes, écailleuses ; base concave à retouches bifaciales. Les bords, très légèrement convexes, sont réguliers et finement dentelés. La pièce cassée a été remontée à partir de deux fragments distants de moins d’un mètre.
Longueur = 26 mm; largeur = 19 mm; épaisseur = 2 mm.
Datation : Néolithique ancien, vers 4800 av. J.-C.
N° Inv. : DEL 998/6629 EP.
Référence : CAJ 22, pp. 133-134 et pl. 1.1.

Image: 
Pointe de flèche triangulaire en silex