4.8 Pierre qui roule n’amasse pas mousse

Trois matières naturelles d’origines différentes, l’ambre, le schiste bitumineux et la pierre ollaire, ont été distribuées bien au-delà de leur aire d’exploitation.
L’ambre est une résine fossile qui provient de gisements répartis autour de la mer Baltique, entre le Danemark et la Russie. Dès la plus haute Antiquité, c’est sous forme de petites perles polies, plus ou moins translucides, que cette matière s’est retrouvée dans nos contrées. Des éléments de parure en ambre ont en effet été retrouvés dans le contexte des tombes à crémation de l’âge du Bronze à Delémont-En La Pran, ainsi que dans la zone d’habitats mérovingiens de Develier-Courtételle. Cela démontre la persistance à travers les millénaires de l’attrait exercé par cette substance, qui demeure en vogue de nos jours pour la fabrication de bijoux.
Les schistes bitumineux sont des roches sédimentaires à grain fin, contenant des éléments organiques en plus ou moins grande quantité, tels des fragments d'algues. L’analyse pétrographique effectuée sur les bracelets fabriqués dans cette matière à Delémont-En La Pran et à Chevenez-Combe Ronde leur attribue trois origines : ils proviennent en majorité de la région du Dorset, en Angleterre, mais quelquefois de l’Allier et de la Saône-et-Loire, en France.
La pierre ollaire est une roche tendre, facile à travailler, et dotée de la capacité d’emmagasiner la chaleur. Sous forme de vaisselle, mais surtout de récipients, elle a été importée de la région alpine dès l’Époque romaine. Les hameaux mérovingiens de Develier-Courtételle et de Courtedoux-Creugenat en ont livré les fragments de quelques dizaines de marmites. Tous les individus étaient réalisés au tour et destinés à un usage domestique, principalement culinaire. Ils pouvaient également servir au stockage des aliments.

Bracelet

Deux segments d'un bracelet annulaire en schiste bitumineux à algues ou "boghead shale" de la région d'Autun. Jonc simple et lisse. Face interne plane, face externe bombée. Traces de tournage sur la face interne.
Diamètre extérieur = 8 cm ; diamètre intérieur = 7 cm ; épaisseur = 11 mm.
Datation: La Tène B2 - C1, entre 300 et 200 av. J.-C.
N° Inv. : CHE 003/910 CR.
Référence : CAJ 26, p. 134.

Image: 
Bracelet en schiste bitumineux