4.10 Quand le bâtiment va, tout va !

Le plus ancien usage de la pierre dans les constructions consiste en de modestes calages de poteaux en bois. Il faudra attendre l’arrivée des Romains pour que l’architecture, au sens moderne du terme, s’implante.


A partir de la seconde moitié du 1er siècle après J.-C, la maçonnerie s’impose dans les constructions, à l'image de la villa gallo-romaine de Boécourt-Les Montoyes. Les façades, en terre ou en bois, reposent sur des fondations de 80 cm d’épaisseur constituées de deux parements de blocs calcaires soigneusement équarris et dont l’intérieur est rempli d’un blocage de pierres. Le tout est lié au moyen de mortier de chaux. La base en pierre est destinée à isoler le bâtiment de l’humidité pour lui assurer une plus grande longévité. De plus, des bases de colonnes, ainsi que des contreforts de façades, montrent d’autres aspects des techniques architecturales de l’époque, techniques que l’on retrouve mises en œuvre dans la réfection d’un grenier à Alle-Les Aiges.


Au milieu du 2e siècle, un mausolée, décoré de bas reliefs et des statues des défunts, s’édifie sur le site de Delémont-La Communance. Il constitue l'un des rares exemples de ce type d’architecture funéraire monumentale en Suisse.


Au Haut Moyen Age, les maçonneries ne concernent plus que les églises et les demeures seigneuriales. Deux méthodes prévalent pour ce qui concerne les fermes de Develier-Courtételle : quand elles ne sont pas entièrement édifiées sur sablières ou poteaux en bois, un simple solin de grosses pierres fonde le sol et les cloisons en planches.

Portrait

Portrait d'un homme barbu en calcaire coquillé, composé de deux fragments. Ce relief figurait sur un chapiteau composite du socle du Mausolée de Delémont, La Communance. Il s’agit probablement d’un personnage mythologique. C'est l'objet STAR présenté au Musée jurassien des sciences naturelles. L'original est exposé au Musée jurassien d'art et d'histoire.
Datation : Époque romaine, début du 2ème siècle après J.-C.

Image: 
Portrait d'homme barbu en calcaire