Le vrai visage de César

Le ministère français de la culture a annoncé mardi la découverte à Arles, entre autres vestiges, d’un buste romain en marbre, qui serait, selon l’archéologue plongeur et spécialiste des épaves Luc Long, non moins que « le seul buste connu de César réalisé de son vivant ». Ce buste a été mis au jour lors d’une opération d’expertise archéologique menée d’août à octobre 2007 dans le Rhône à Arles par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marine (DRASSM). La découverte n’a été annoncée que cette semaine pour préserver le gisement du pillage, alors qu’une nouvelle campagne de fouille est programmée cet été.

César d'Arles
César, tel qu’il était de son vivant (Photo : C. Chary)

Arles a été fondée en 46 avant J.-C, par Jules César. Il n’est donc pas surprenant d’y retrouver une représentation de son fondateur. Luc Long pense que ce buste aurait pu être précipité dans le Rhône à la suite de l’assassinat du dictateur le 15 mars 44 avant J.-C. L’analyse de la pièce et l’attribution à César a été réalisée par plusieurs experts de la statuaire antique. Elle révèle qu’il s’agit d’un buste grandeur nature typique de la série des portraits réalistes d’époque républicaine. Les traits du visage sont prononcés, le front de César est gagné par un début de calvitie. Ce portrait aurait été réalisé du vivant de l’homme d’Etat, soit entre 49 et 46 avant J.-C et s’accorde avec les nombreuses représentations sur monnaies frappées à son effigie.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>