La tombe perdue de Jésus

Après la mise au jour, il y a peu de temps, du tombeau de l’apôtre Paul, c’est au tour de celui de notre Seigneur, Jésus Christ, de faire l’objet d’une telle annonce. C’est en tout cas à cette conclusion « sensationnelle » qu’un documentaire signé James Cameron et Simcha Jacobovici, intitulé The lost tomb of Jesus, aboutira ce soir sur la chaîne de télévision Discovery Channel.

Tombe de Jésus

L’entrée de la tombe de Jésus, fils de Joseph

En fait, cette découverte n’est pas vraiment inédite, puisque cela fait déjà 27 ans qu’un ossuaire d’argile portant l’inscription Jésus, fils de Joseph a été découvert à Jérusalem dans une sépulture du quartier de Talpiot en association avec d’autres ossuaires portant les noms évocateurs de Joseph, Marie, Matthieu ou de Judas fils de Jésus. Mais ces prénoms hébreux sont d’un usage fréquent au 1er siècle de notre ère, comme au Moyen-Age on s’appelait fréquemment Pierre, Paul ou Jacques. Ainsi on connaît plus de cent ossuaires au nom de Joseph et au moins sept portant le nom de Jésus, dont un, découvert au début du 20ème siècle qui portait également l’inscription : Jésus, fils de Joseph. Il y a donc l’embarras du choix. De plus, l’information elle-même a déjà été commentée en 1996 dans différents journaux et a même fait l’objet à l’époque d’un documentaire par la BBC. Aussi Cameron et Jacobovici ne font que remettre dans l’actualité une découverte ancienne sans y apporter, semble t-il, de réponses nouvelles. Cependant, le grand public déjà sensibilisé à la question grâce au Da Vinci Code de Dan Brown ne demande qu’à se laisser convaincre, et ce ne sont pas les réserves des spécialistes qui y changeront quelque chose.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>