Signez pour Schaffhouse !

Le gouvernement de Schaffhouse a adopté le 24 septembre 2014 des mesures d’économie qui touchent l’ensemble de son administration. Si ce genre d’action est compréhensible en période de crise et n’est en soi guère critiquable, il apparait qu’au sein du Département des constructions, le service cantonal d’archéologie devra subir des économies massives et disproportionnées par rapport aux autres services de cette administration, puisqu’il devra endurer à lui seul 26% des réductions prévues dans ce département. En effet, le plan d’action mis en œuvre vise à réduire de plus de 50% le budget annuel de l’archéologie cantonale d’ici 2018. Plus de 70% des emplois fixes seraient supprimés et les CDD annuels ne seraient plus renouvelés. De fait, le budget annuel de l’archéologie passerait de 800’000 CHF actuellement à 300 000 CHF à l’avenir, et de 3,4 postes à temps plein à 1 seul. Avec des moyens aussi réduit en argent et en personnel, les prestations du service d’archéologie diminueront de façon drastique et il ne pourra plus assurer sur le terrain sa mission légale de protection et de conservation du riche patrimoine archéologique du canton de Schaffhouse. Le seul recours possible pour les archéologues pourrait être dans ce cas, de retarder, voire de bloquer tous les futurs projets de construction dans la mesure où la loi cantonale le permet.
ArchaeoSH
Nos racines gisent dans le sol (photo : pro-archaeologie.ch)

Pour ne pas en arriver à de telles extrémités, des personnes activement engagées dans le domaine de l’archéologie, en tant que professionnels ou amateurs, provenant de Schaffhouse et de l’ensemble de la Suisse, ont formé une association, Pro Iuliomago, dont l’objectif est de soutenir l’archéologie schaffhousoise dans la poursuite de ses missions actuelles. Dans ce but, elle vient de lancer samedi dernier une pétition qui demande au Conseil d’Etat du canton de Schaffhouse de revenir sur sa décision et de renoncer à la réduction en moyens et en personnel prévue dans les mesures d’économie, ainsi que de se prononcer en faveur des origines et de l’histoire de Schaffhouse afin de reconnaître sa responsabilité envers l’héritage culturel de ce canton. D’ici le 31 mars 2015, Pro Iuliomago souhaite réunir assez de signatures pour infléchir la décision des autorités cantonales. Si cette association n’y parvient pas,  il est à craindre également que, sans réaction de notre part, de telles mesures appliquées à Schaffhouse inspirent d’autres cantons en mal d’économies à réaliser. Afin de manifester votre soutien à nos collègues de Schaffhouse, je vous encourage donc à signer leur pétition en ligne ou sur papier, car leur engagement pour la défense de l’archéologie est aussi le nôtre.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>