L’art préhistorique européen en ligne

A partir de la découverte en 1879 de l’art pariétal dans la grotte d’Altamira en Espagne, le nombre de cavités ornées recensé n’a pas cessé d’augmenter, si bien qu’il est difficile, de mémoire, d’en faire une liste exhaustive. C’est pour nous faciliter la tâche que des universités et des centres de recherche ont mis leurs ressources en commun pour concevoir une base de donnée de l’ensemble de l’art préhistorique européen du Paléolithique à l’âge du Bronze. Ce corpus, constitué de grottes, de roches, de menhirs ou de tumulus, est dorénavant accessible à partir d’un site Internet spécialement conçu pour cela dénommé EuroPreArt terme acronyme de European Prehistoric Art.

Dalles ornées de Kivik

Dalles ornées du tumulus de Kivik en Suède

La base de donnée constituée actuellement contient 806 sites d’art pariétal ou rupestre, répartis dans sept pays (Danemark, Espagne, France, Irlande, Italie, Portugal, Suède). Les notices pour chaque site sont rédigées en anglais ou dans la langue du pays d’origine du gisement avec un résumé en anglais. Si on ajoute à cela que plus de 2000 photos, dessins ou plans illustrent le propos en relation avec un nombre équivalent de titres bibliographiques, ce site Internet constitue en lui-même une référence sur le sujet.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>