Les Palafittes suisses ont un nouveau guide

En fin d’après-midi du jeudi 11 mai, le Laténium a été le cadre d’une cérémonie officielle, celle de la présentation d’un nouveau Guide d’art et d’histoire de la Suisse, édité par la Société d’histoire de l’art en Suisse (SHAS) et le Swiss Coordination Group UNESCO Palafittes, intitulé : Les Palafittes suisses. Depuis qu’en 2011 les « Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » ont été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, il manquait une information claire et facilement accessible pour le grand public sur ces sites classés. C’est maintenant chose faite avec cette publication en quatre langues, français, allemand, italien et anglais. Comme le décrit son quatrième de couverture, « ce guide donne un aperçu de la découverte et des recherche entreprises sur les palafittes, de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui. Les sites suisses et leurs vestiges y sont présentés par le biais de vingt itinéraires de promenades et musées, à travers trois régions du Plateau ». Une version électronique avec liens interactifs est également disponible au même prix que l’édition papier. Pour juger de l’importance des sites helvétiques dans le contexte des Palafittes, il faut savoir que sur les 111 sites qui font partie de l’objet sériel classé au patrimoine mondial, 56 se trouvent en Suisse et les 55 autres sont répartis entre la France, l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche et la Slovénie.
GuidePalafittes
Les artisans du guide « Les Palafittes suisses »

D’un certain point de vue, ce guide, par rapport aux autres ouvrages de la série, représente une gageure : celle de décrire des vestiges que l’on ne peut pas voir, sinon par l’imagination ou en plongeant le regard sous les ondes de nos lacs, ce qui n’est pas à la portée du plus grand nombre. C’est certainement pour palier à ce manque de visibilité que le réalisateur Philippe Nicolet et son entreprise NVP3D, sous les conseils avisés de Pierre Corboud, co-auteur du guide, développe le projet d’un documentaire en 3D sur l’archéologie des villages littoraux de la Suisse occidentale. Un teaser de ce film a été présenté en avant-première au Laténium à la fin de la cérémonie de présentation du guide et peut être visionné à partir du site Internet de NVP3D. Cela devrait contenter un autre public acquis aux nouvelles technologies qui dès 2011 avait déjà pu se faire une idée du potentiel archéologique lacustre à l’aide d’une application dédiée «Palafittes Guide », téléchargeable sur Apple Store et Google Play. Mais pour les amateurs et les spécialistes qui voudraient en savoir encore plus et entrer dans le détail de chaque gisement, le site de l’association Palafittes permet grâce à sa base de données d’obtenir des renseignements sur 410 autres sites associés en Suisse, en plus des 56 sites classés.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>