Rayon de SOLEIL sur le passé

Aujourd’hui le président Jacques Chirac a inauguré le synchrotron SOLEIL de Saclay, à Saint-Aubin (Essone). Grâce à ce nouvel engin, les scientifiques, dont certains œuvrent pour l’archéologie, disposent d’un formidable outil d’analyse. Dans l’enceinte du laboratoire un groupe de recherche « Matériaux du patrimoine et synchrotron SOLEIL » a été spécialement constitué pour servir d’interface entre physiciens et archéologues.

Le synchrotron SOLEIL en cours de construction

De nombreuses techniques d’analyses peuvent être mise en œuvre en utilisant le rayonnement synchrotron, comme celles basée sur l’imagerie à balayage ou celles dites de champ plein. Notons au passage que la première ligne d’étude opérationnelle est le programme LUCIA qui étudie en micro-spectroscopie X des échantillons de sol. Ce programme de SLS est le fait d’une collaboration initiale entre la France et la Suisse.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>