Révélations sur les bâtisseurs de Stonehenge

Il y a de cela quelques années, on a retrouvé le village des ouvriers œuvrant à l’édification des pyramides du plateau de Gizeh. En septembre 2006, à l’emplacement de Durrington Walls, a été mis au jour un site d’habitat contemporain de la phase initiale de construction de Stonehenge, soit vers 2600 av. J.-C. Cette découverte résulte des fouilles menées dans le cadre du Stonehenge Riverside Project, une vaste étude de l’ensemble de la zone entourant le célèbre cercle de pierres mégalithiques, dans laquelle sont impliquées six universités britanniques. A l’instar de ce qui s’est passé pour la connaissance de la civilisation égyptienne et des pyramides de Gizeh, cette découverte effectuée aux alentours de Stonehenge devrait nous faire connaître davantage la population et la société à l’origine de ce haut lieu de la préhistoire européenne.

Durrington Walls

Champ de fouille d’une habitation de Durrington Walls

Le gisement découvert est situé à 2,8 km de Stonehenge, et se trouve lui-même enclos dans une vaste enceinte circulaire. Les fouilles ont permis de dégager huit habitations, d’une surface au sol de 23m2. Si l’ensemble de la surface enclose est bâti, cela pourrait constituer le plus grand village néolithique de Grande-Bretagne, selon Mike Parker Pearson, responsable principal du Stonehenge Riverside Project. D’autres découvertes importantes ont été réalisées ces derniers mois dans les environs. Pour en savoir plus, des photos et des vidéos sont accessibles sur le site Internet de la National Geographic Society, qui finance une partie des travaux.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>